connexion
1
visiteur
inscription
2
 
: 1.798 membres 13.370 photos
    
 Love sur une photo de Nedis
 Hyorinn annonce modifiée
 Hyorinn a modifié son sondage
 Hyorinn a modifié sa fiche
 Nouvelle photo de Hyorinn
 Hyorinn a modifié son interview
 Love sur une photo de Mageric
 Love sur une photo de Colombe
 Love sur une photo de Jessju
 Love sur une photo de Tentation
Kuletr69
Homme du 33
Bnj je m'appelle lucio italienne bisex je suis a bordeaux 15 octobre au 20 octobre je cherche quelque d'un pour sortir pour aller a boir quelque chose et pourquoi non pour plaisir pour sex bonne sex ...

Les remous de la libido

Une baisse de libido peut être un important indicateur que quelque chose ne tourne pas rond.

 
 
Le corps et l'esprit traversent, avec le temps qui passe, différentes étapes de développement et d'adaptation. La sexualité est un bon baromètre de ce phénomène: elle fluctue en fonction des états d'âme et des périodes de la vie. Une hausse importante de la libido alors que celle-ci était plutôt au beau fixe ou au contraire, une chute majeure alors que les choses allaient bon train sexuellement, peuvent indiquer un problème de fond.

La tendance à croire que les femmes sont davantage «victimes» des secousses de leur libido est courante. Cette croyance laisse trop souvent les hommes dans l'oubli et une majorité de ceux-ci se replient en choisissant de ne pas s'occuper de la situation. Un homme en carence de libido aura davantage tendance à s'isoler, à ne pas exprimer ses doutes à sa partenaire de peur de la blesser, donc à ne pas aller chercher de l'aide.

Quand Francis a constaté, à 49 ans, que sa libido n'était plus celle qu'il connaissait lorsqu'il avait 20 ans, il a craint pour son couple. Sa partenaire et lui, ensemble depuis l'âge de 18 ans, ont vécu bien des hauts et des bas à travers les années, mais cette fois-ci il pensait réellement que son manque de désir sexuel était attribuable à l'usure des années et à l'habitude de toucher le corps de Nathalie.

 
 
La routine, la monotonie et surtout les intervalles entre leurs relations sexuelles qui ne faisaient qu'augmenter l'ont poussé à se poser des questions. «Je traversais en plus une période difficile au travail, beaucoup de stress. Je n'avais pas le temps de m'entraîner, de prendre soin de moi et j'ai pris du poids. Honnêtement, quand je pensais à faire l'amour, j'avais peur que mes érections me lâchent, que Nathalie ne me trouve plus attirant. Pourtant, quand je voyais certaines femmes au bureau, j'éprouvais du désir. Mais on dirait qu'une fois rendu à la maison, la routine m'enlevait tout goût d'être aventurier. On a dû consulter, car sinon c'est certain que j'aurais sauté la clôture».

Les causes d'une baisse de libido chez l'homme sont nombreuses et prennent racine si on ne s'en occupe pas.

Désirs différents

Il arrive fréquemment lors des consultations sexologiques que les couples constatent que la baisse ou le manque de libido qu'ils croyaient vivre au départ n'est en réalité que la manifestation d'une différence importante entre les deux appétits sexuels! Cela ne rend pas la situation moins valable ou moins souffrante, mais cela permet d'aborder le sujet avec des pistes de solutions plus appropriées. La femme qui vit une baisse de libido aura tendance à se sentir coupable, à craindre l'éloignement de son partenaire (peur qu'il aille voir ailleurs si elle ne lui «donne» pas assez de sexe), peut devenir jalouse (manifestation d'un manque de confiance en elle en raison d'un sentiment de «ne pas être à la hauteur»), bref se remettre en question.

Lorsque le sujet est abordé au sein du couple, dans le respect et l'ouverture, les possibilités de faire face conjointement à la problématique augmentent et les probabilités de résolutions se multiplient.

 
 
Avant de sauter aux conclusions

Naturellement, il est essentiel de tenir compte du fait qu'une baisse de libido peut être un important indicateur d'une problématique sous-jacente, mais il faut savoir ne pas dramatiser. Il est normal dans une vie de connaître des remous qui occasionnent des fluctuations de libido. La perte ou le manque de désir sexuel peut avoir comme origine:

des problèmes de santé physique (maladie, blessure, troubles hormonaux...)

des troubles de santé mentale (dépression ou autre trouble)

la prise de médication

des difficultés relationnelles

des problématiques d'ordre personnel

du stress, une surcharge de travail, un horaire trop lourd

une baisse d'intérêt ou de passion

un mauvais aménagement du temps et des priorités

circonstances de la vie (grossesse, naissance, ménopause, andropause, deuil, déménagement, remise en question...)

Avant de s'inquiéter outre mesure, il est primordial de considérer tous les aspects de votre vie qui peuvent influencer à la baisse ou à la hausse votre libido et d'adopter des solutions en fonction des causes. Une baisse de libido qui perdure au-delà de six mois méritera qu'on lui accorde davantage d'attention, car les choses ne risquent pas de disparaître d'elles-mêmes. Chose certaine, osez en parler avec votre partenaire et allez chercher de l'aide au besoin !

Julie Pelletier

www.journaldemontreal.com
www.bordeauxcoquin.fr | 1 visiteur sur le site | 1 membres online | CGU | Contact